Activités 2019

Taille chez M. Geffroy à Bosjean

Taille à Bosjean

Samedi 30 mars, en début d'après-midi, une vingtaine de personnes se réunissent autour de Guillaume, notre Président, dans sa propriété du Hameau de Panessière. Sa terrasse d’été lui sert de tribune pour parler de l’association. Un journaliste de l’Indépendant est présent.

Le discours terminé, nous nous dirigeons au pied d'un arbre fruitier en forme de gobelet. A côté, plusieurs longues rangées de jeunes fruitiers en gobelet sont déjà taillés, mais pour les travaux pratiques de cet après-midi, deux arbres fruitiers n’ont pas été taillés. Michel, le formateur, nous rappelle d’abord que la taille d’hiver s’effectue, pendant le repos végétatif de février à fin mars, avant la floraison. Et joignant le geste à la parole, il supprime les branches mortes et celles qui sont abimées, coupe à la base tous les rameaux qui poussent à la verticale et réduit la longueur des branches en supprimant environ 1/3 les pousses de l’année précédente, en taillant au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur. Cette dextérité manuelle terminée, fait merveille dans le public avec son cortège de questions /réponses.

Hellipse, la chienne du président, ravie de cette manifestation, en profite pour gambader autour des personnes présentes, recevant ici et là, une caresse ou une tape amicale sur le dos.

Nous passons ensuite à des poiriers en cordons. Michel nous explique, qu’en partant de la branche charpentière, il faut compter trois bourgeons avant de couper le rameau vers un œil extérieur. Aussitôt dit aussitôt fait, la taille de la rangée de cordons est rapidement exécutée. Ensuite, dans différents endroits du verger, plusieurs arbres fruitiers sont passés en revue pour une taille mesurée selon leur âge et leur vigueur.

La manifestation touchant à sa fin, Guillaume nous propose un rafraichissement qui est le bienvenu, car cet fin d’après-midi est encore étonnement chaud pour la saison. Sur la table, jus de fruits et pétillant de pommes côtoient les fascicules et revues de la bibliothèque. C’est avec quelques achats et des discussions verre à la main, que se termine cet après-midi de taille diverses.


Taille de formation au Verger communal de Frangy-en-Bresse

Michel taille à Frangy

Samedi 23 mars, nous taillons à “domicile“, ou plus précisément, au Verger communal de Frangy en Bresse, village de notre animateur Michel.

Les Croqueurs ont aidé à la création de ce verger, avec la subvention de la région Bourgogne Franche-Comté. Ils ont participé à la plantation des arbres fruitiers. Une convention de partenariat a été signée entre les Croqueurs et la mairie pour former le personnel municipal à la taille et laisser aux Croqueurs, l’entretien de la taille du verger pendant 3 ans. Michel s’est beaucoup investi dans la réalisation de ce projet.

Situé à la sortie du bourg, route de Charnay, le verger est agrémenté de quelques tables de pique-nique et d’un parcours “Aventure jeune“ constitué de jeux d’équilibre.

L’après-midi est printanier et une douzaine de personnes, dont Madame la maire de Frangy, se sont réunies. Après des échanges de bienvenue, le président présente brièvement l’association. Puis à l’approche du premier arbre fruitier à tailler, Michel nous rappelle la manière d’utiliser un sécateur et explique qu’il faut toujours prévoir un éclairement maximum à l’intérieur d’un arbre fruitier par la pratique régulière de la taille, surtout les premières années.

L’enchainement de la taille de formation sur le restant des arbres fruitiers, se fait assez rapidement avec parfois des aménagements particuliers, come le rapprochement de deux branches charpentières avec une ficelle pour combler un espace trop grand. A la fin du parcours de taille, un bilan informel des travaux à effectuer dans le verger, est énoncé en présence de Madame la maire.

Après ce diagnostic, cette dernière nous propose un rafraîchissement sur la table de pique-nique où Nadine a étalé les revues de la bibliothèque.

Des sympathisants demandent à Michel de dédicacer les revues achetées et il se prête volontiers à ce jeu d’autographe, un verre à la main. C’est avec cette séance de signature que se termine pour cette année, la taille de formation à Frangy-en-Bresse.


Taille de formation au Verger de Chapelle-Thècle

Taille à Chapelle-Thècle

L'après-midi du 16 mars, l’équipe des Croqueurs de pommes se retrouve à la Chapelle-Thècle. Charmante bourgade de la Bresse louhannaise où est organisée une taille de formation au verger conservatoire communal. Le soleil est de la partie ainsi qu’une petite brise soutenue.

Sur le trottoir, en face du verger, une table de pique-nique est installée. Un petit café sur le pouce nous est proposé. Aujourd’hui pas d’escabeau pour prendre de la hauteur, mais le banc public pour Guillaume, notre président, qui domme à son habitude, fait une présentation de l’association.

Avec une vingtaine de personnes, nous pénétrons dans le verger communal, crée il y a deux ans. Un jeune cerisier sert de lieu de départ, pour la démonstration de la taille de formation. Michel notre présentateur vedette, explique qu’au stade de formation, le cerisier peut être taillé. Une question est posée sur l’efficacité d’un filet d’oignons avec des coquilles d’œufs écrasées accroché à une branche, pour éloigner les maladies. “ Cela n’engage que celui qui y croit“, répond, Michel. Ensuite nous passons en revue les autres arbres fruitiers avec une analyse de la taille à effectuer. Une remarque importante est exprimée, concernant le lien de l’étiquette d’identification sur le tronc de l’arbre fruitier. Bien penser à desserrer ce lien chaque année pour ne pas étrangler le tronc. Un fidèle adhérent s’essaie à la taille, “coaché“ par Michel. Il accomplit cet exercice avec un certain brio.

Le verger est installé sur un terrain en pente, avec au sommet : les cerisiers, suivi le long de la pente de pruniers, de poiriers et en bas, les pommiers. Les fossés creusés en limite de verger évitent la stagnation de l’eau. A mi-parcours, perpendiculairement à la pente sont plantés diverses variétés de pieds de vignes. Deux ruches installées sur le côté aident à la pollinisation.

La taille terminée, un petit apéritif convivial, est offert par la municipalité à l’ensemble du groupe dans la salle annexe de la mairie afin de clore agréablement cet après-midi.


Bourse aux grettons à Bletterens

Bourse aux greffons

Dimanche 10 mars, dans la salle de Post-Cure de Bletterens, une effervescence anime "Les Croqueurs". Aujourd’hui, pas de taille à l’extérieur, mais une autre activité accapare nos énergies, l’organisation de la célèbre et annuelle bourse aux greffons, tant attendue par nos adhérents.

A gauche de l’entrée, sur des tables en U est installée la multitude des greffons de variétés anciennes, méticuleusement classés dans des tubes en pvc soutenus par des cadres en bois.

En face, l’atelier pour greffer les plants choisis. Sur la table protégée par un film plastique sont posés les différents outils pour la greffe : sécateur, greffoir, mastic, ruban élastique et sur le sol dans des poubelles plastiques rigides, les portes-greffes soigneusement étiquetés selon les variétés. A droite, la boite métallique bleue qui sert de caisse et la bibliothèque.

9h30, ouverture officielle de la bourse aux greffons. Les adhérents et sympathisants font leurs choix parmi les greffons exposés. Un doute, une question sur des variétés anciennes, Gérard notre grand spécialiste fruitier bressan, apporte la solution. Une fois le greffon et son porte-greffe choisi, il passe dans les mains habiles des greffeurs. Greffe anglaise simple ou compliquée, réalisée avec toujours sa traditionnelle petite pointe de mastic sur le haut du greffon. Attention ça colle ! Ensuite passage en caisse ou un prix modique est demandé, avec parfois un livre choisi dans la bibliothèque ou une adhésion souscrite. N’oublions pas que le but de l’association c’est le renouvellement et la sauvegarde des variétés anciennes.

Tailles diverses, dont cordons, au Château de Cuiseaux

Verger de Cuiseaux

Samedi 9 mars, nous sommes chez M. et Mme de Courtivron, dans les jardins du Château de Cuiseaux. 

Cette année n’échappe pas à l’adage "les années se suivent mais ne se ressemblent pas": l’an dernier, à la même époque, le temps était printanier, cet après-midi, c’est sous un ciel gris et tourmenté que se déroule la séance de taille. Un café d’accueil est offert aux participants par les propriétaires. La quarantaine de personnes présentes, écoutent Guillaume, le président des Croqueurs de pommes Jura-Bresse perché, sur un escabeau qui, en quelque mot, décrit nos activités.

Ensuite nous nous dirigeons au verger, plus précisément vers les pommiers en cordons. Notre animateur vedette Michel, nous explique au travers d’un support mobile visuel, comment s’effectue la taille de fructification. Après la théorie, place aux travaux pratiques. Chacun commence à avoir une petite idée de l’action à effectuer, mais le doute commence à s’installer car ce qu’il voit n’est pas le reflet exacte des dessins du support. Michel commence la taille, imité par les autres membres des Croqueurs, tout en répondant aux questions diverses de l’auditoire.

La taille des pommiers en cordons terminée, nous nous déplaçons pour aller un peu plus loin sur un second jeune verger, faire une taille de formation sur des arbres fruitiers à pépins. Le verger ayant bien été taillé l’année dernière, le travail est rapidement réalisé avec les explications nécessaires. Nous finissons dans l’ancien verger suivi des participants dont le nombre s’amenuise à mesure que le temps passe. Nous abordons entre autre, la taille du pêcher. Il a la particularité de produire des fruits sur le rameaux de l’année précédente et quand il a donné les fruits, le rameaux devient stérile. Une taille est faite sur les fruitiers palissés et les quelques autre arbres disséminés.

Un vin chaud préparé par nos hôtes, nous attend pour terminer cet agréable après-midi de taille. Nous en profitons pour exposer et vendre les livres et fascicules de notre bibliothèque.

Tailles diverses aux Vergers de Romenay

Verger de Romenay

Samedi 2 mars : Le panneau “Croqueurs de pommes" en bord de chaussée nous indique que nous sommes au bon endroit. Cinq minutes auparavant, on ne savait précisément où se trouvait le Verger communal de Romenay, il faut dire qu'il y en à trois! Nous nous garons et découvrons un groupe de personnes adossées contre la façade de la Ferme-musée bressane qui s'abritent d'une fine pluie. Cet après-midi, le temps est triste, gris et froid, le soleil devra faire beaucoup d’effort pour apparaître.

D’autres participants arrivent pour se joindre au premier groupe qui se dirige déjà vers le pommier pour rejoindre Guillaume, notre président qui leur souhaite la bienvenue, avec une petite présentation de l’association. La journaliste locale prend une photo du groupe.

Après ces préliminaires d’usages, nous rentrons dans le vif du sujet: Michel explique la physiologie de l’arbre fruitier dans un langage compréhensible de tous.

Enfin, nous passons à l’action : la taille d’entretien des arbres fruitiers à pépins. Il ne faut pas hésiter à faire le tour de l’arbre pour avoir une vision globale du travail à effectuer. Tailler, mais parfois ployer une branche à l’aide d’une ficelle pour ralentir la sève ou l’orienter en charpentière. Savoir arrêter la taille avant d’affaiblir l’arbre fruitier et remettre celle-ci à l’été prochain par une taille en vert si cela est nécessaire

Nous allons ensuite vers le second verger de l’autre côté du parking. Ici d’une façon générale, nous tendrons à équilibrer la charpente des arbres fruitiers par une taille raisonnée. Nous terminons le travail alors que la température commence à rafraichir.

Nous répondons avec plaisir à une invitation de venir nous réchauffer au local “La Bascule“ ancienne bâtisse de pesage des bêtes les jours de marché ou de foires. Nous profitons de ce lieu pour exposer et vendre les livres et fascicules de notre bibliothèque. Gros succès de librairie pour la taille des arbres fruitiers. C’est ainsi que se termine en toute convivialité cette fin d’après-midi avec boisson chaude et pâtisserie.


Taille de formation et de rajeunissement sur le nouveau Verger conservatoire d'Authumes

Taille à Authumes

Un petit déjeuner improvisé, sur la terrasse de la maison, accueille les visiteurs présents à la séance de taille de formation et de rajeunissement, le dimanche 24 février.

Les propriétaires nous font une présentation historique du site, avant de nous amener vers le nouveau Verger conservatoire subventionné par la région.

Dans la fraicheur matinale, nous nous dirigeons vers le verger pour faire une taille d’entretien sur de nouveaux fruitiers récemment plantés. Les plantations de ces jeunes arbres ont été effectuées avec minutie et professionnalisme: un amendement ajouté à la terre forme un monticule pour nourrir les racines et les surélever de l’eau stagnante du sol; un filet de protection extensible est posé autour de chaque tronc les protégeant de la morsure des animaux et des chocs de la tondeuse; un tuteur bien calibré, maintient fermement les arbustes.

La taille de formation sur ces jeunes arbres fruitiers bien entretenus a été rapidement réalisée, accompagnée d’explication adéquate.

Nous entreprenons ensuite la taille de rajeunissement du verger familial, entre autre sur un pommier âgé de 20 ans, peu et mal entretenu. Après un diagnostic visuel de l’arbre, nous réfléchissons à la stratégie à adapter afin d’éviter toute intervention désordonnée et préjudiciable. Les premières interventions ressemblent à un numéro de contorsionniste tant les branches sont enchevêtrés. Petit à petit le centre du pommier s’éclaircit avec beaucoup de manipulation d’escabeau et d’échelle. La densité des branches en périphérie diminue. Après une seconde concertation sur l’aspect du travail déjà réalisé, nous décidons d’en rester là. En effet, trop taillé, ce vieux pommier risque de s’affaiblir, voire même de mourir.

Nous terminons la matinée avec la taille des derniers vieux arbres fruitiers du verger nécessitant parfois de nouveaux quelques figures acrobatiques pour couper des branches inaccessibles.

Pour terminer en toute convivialité cette matinée de taille mouvementée, l’apéritif nous est offert sur la terrasse par nos hôtes.


Taille d'entretien au Verger communal de Saillenard

Taille à Sallernard

C’est au son des cloches de l’église du village que commence, le samedi 23 février, la séance de taille d’entretien au Verger communal de Saillenard.

A la faveur de ce bel après-midi ensoleillé, une quarantaine d'adhérents et de sympathisants sont présents. Guillaume, notre Président, juché sur un escabeau, prend la parole pour souhaiter la bienvenue et faire un point sur l’activité de l’association "Croqueurs de pommes Jura-Bresse".

Un rassemblement s’est ensuite constitué autour du premier pommier à tailler. Les règles de base sur l’hygiène des outils sont rappelées avant toute intervention. La démonstration à une taille d’entretien sur un jeune pommier, planté pendant l’hiver 2012/13, est menée de mains expertes. Au cours de ce travail des questions sont posées, trouvant toujours des réponses adaptées. Au fur et à mesure de l’avancement du travail, certains anticipent sur la taille des jeunes pommiers suivants. Un petit vent du nord se lève alors que la séance s’achève.

Nous nous réchauffons autour d’un verre offert par la municipalité de Saillenard, pour terminer cette belle et bonne journée.


Atelier d'initiation à la greffe à Frontenaud

Initiation à la greffe

C’est sous un très beau soleil printanier qu’une trentaine d’adhérents sont venus le samedi 16 février dans l'après-midi, à la Salle polyvalente de Frontenaud, pour participer l’atelier d’initiation à la greffe organisé par les Croqueurs de pommes Jura-Bresse.

Après un discours de bienvenue, une vidéo sur les différentes greffes utilisées a été projetée, plongeant la salle dans une écoute quasi religieuse.

Après la théorie, place à la pratique. Plusieurs tables ont été installées pour permettre à des petits groupes d’adhérents de prendre place autour d’un formateur.

Une certaine appréhension, quelques hésitations, des plusieurs participants sur la gestuelle des travaux à effectuer, ont été vite dissipées par les explications techniques des formateurs pour la réalisation des greffes de base. Beaucoup de questions-réponses ont été échangées au cours de l’atelier.

Un vin chaud, accompagné de gaudes (tradition oblige, nous sommes en Bresse) offert par le Foyer rural de Frontanaud a clos ce sympathique atelier d’initiation à la greffe.